UMLICHT FILMS

24 raisons d'attendre l'aube

comédie dramatique de Mauricio Hernández (2h environ) — co-produite par la chambre noire

Elle : Fraîche et éloquente comme un magnolia. Doctorante en anthropologie. Entre 26-32 ans.

Lui : Drôle et charmant plutôt que charmant et drôle. Hispanophone, étudiant en cinéma. Un peu plus âgé.
 
Elle : Belle et froide comme une pièce de Maurice Maeterlinck. Cantatrice. Entre 32-40 ans.



Alois rêve de cinéma et a des images dans la pointe des yeux, mais il se confronte à un vieux système scolaire, source de frustration et d’épuisement. 
Margaux s’adonne avec joie à ses recherches anthropologiques, même si –elle aussi, fait face à un système universitaire qui la pénalise. 
Ensemble, ils partagent un moment de leur vie dont ils ne comprennent pas, peut-être, la dimension éphémère, tant ils sont emportés par leur simple envie de créer et de vivre à l’instar d’un roman de chevalerie..

cASTING par ordre d'apparition

Alois : Antoine de Giuli. Gardien du Yankee’s stadium : Lorenzo Paillaud. Margaux : Julia Salaün. Archalaus l’enchanteur : Henri Belin & Bernardo Montet. Oriana : Julia Salaün. Urganda l’Inconnue : Dimitra Kontou. Amadis : Antoine de Giuli. Gandalín : Téo Yacoub. Ombre imaginaire trompettiste : Niklas Barnö. Célia : Dimitra Kontou. Tennisman années 70 : Mauricio Hernández. Mateo : Mateo Joyce. Odilon : Odilon D’Alu. Jean-Paul Belmondo : Eric Cauchoix & Stéphane Grossi. Jean Seberg : Nathalie Couturier. Producteur : Michael Joyce. Dos de Jean-Luc Godard. Ombre imaginaire violoncelliste : Félicie Bazelaire. Aveugle : Patrick Seminor. Deux jeunes italiens : Giovanni Carletti & Baptiste Cabasse. Johny Carter : Patrick Seminor. Bruno : Antoine de Giuli. Dédée : Julia Salaün. La marquise : Dimitra Kontou. Pianiste : Yvan Navaï.